La télé, c’est de la merde à 90 %. Et si votre couple, c’était pareil ?

Bon, on ne va pas se mentir, on le fait tous. Quand aucun des deux n’a envie de parler, de sortir, et encore moins de baiser, on se cale dans le canapé, et c’est parti. On scotche, on glande, et ça détend. A priori, rien de mal à ça : on ne va pas sortir les bougies, la lingerie fine et le champagne tous les soirs, non plus. On est mardi, on est crevés, on bosse demain, l’heure est clairement au repos.
Et pourtant…il y a un souci. C’est ce qui sort de cette putain de machine à images. La médiocrité sans limite des choses proposées va à terme, n’en doutez-pas, nuire votre vie de couple.
Déjà il faut trouver avec votre partenaire un consensus, un terrain d’entente sur le programme. Et ce n’est pas gagné. La néo-real TV de TF1, de M6 ou de la TNT, c’est non. Même si comme tout à chacun, vous kiffez en scred sur Top Chef ou Koh Lanta, tout ça est trop con, trop laid, trop glauque en fait, pour que vous laissiez croire à votre chérie que ça vous plaît. Les Experts et autres CSI en VF, non plus. Faut pas déconner. Le sport, vous n’osez même plus le proposer. Et que penser de ces émissions consacrées aux faits divers, qui relatent crimes et enquêtes à grand renfort de photos et de musiques effrayantes ? Répétitif et anxyogène. Reste l’option du film, voire de la série, pourquoi pas. Intellectuellement, cela relève déjà plus ou moins de la démarche, aussi facile soit-elle. Mais pour peu que vous n’ayez pas Canal ou que vous soyez un radin du Pay Per View, bonne chance… En errant dans cet immense désert de nullité, on finit vite, complètement abrutis, par regarder pour la quatrième fois le journal d’I-Telé à 1h du matin. C’est alors l’heure d’aller se coucher, avec la désagréable impression d’avoir perdu son temps et même d’être plus con que 4 heures auparavant.
Ensuite, il y a le problème du message, du statement. Quand on rentre dans ce genre de mécanique avec sa meuf, quel message lui fait-on passer ? Tout simplement que la routine s’est installée, que la période d’euphorie et de sexe à outrance est terminée, qu’on est juste crevé. Rincé. Qu’on n’a plus d’imagination pour faire du soir un moment bien, et qu’on n’a même plus envie d’en avoir. Et aussi, qu’on est des beaufs, des français moyens, des moutons. Sympa. Et enfin, c’est faire une promesse implicite des plus terribles : Bébé, fais-moi confiance, ce soir sera exactement pareil qu’hier soir, et exactement pareil que demain soir. Avec la télé, pas de surprise, pas d’émotion, pas de complicité possible. C’est l’abrutissement qui prime.
Alors, oui, évidemment, pas d’engueulade possible non plus, et c’est le nerf de la guerre. Calez la avec un plateau-télé, une émission de merde, voir quelques joints, et vous ne l’entendrez plus jacasser jusqu’au lendemain. C’est le bon côté des choses. Mais évidemment,ça ne mène nulle part. Si vous en êtes-la, il faut vous absenter, quitter les lieux. Aller jouer au poker, à la console, mater un match de foot, boire des coups, peu importe. Mais, par pitié, sortez de cette spirale infernale et déconstructive.
Bonne chance !




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.