Très loin d’être chics, elles vous feront ressembler, au mieux, à un vendeur de chez Phone House. A éviter, absolument.

Pour beaucoup de mecs, s’habiller comme un homme, comme un adulte, relève de la gageure. Il est probable que si la société ou le monde du travail le toléraient, nous serions en baskets et en sweat tous les jours, malheureusement ce n’est pas possible. Alors on cherche ce qui nous va. On tâtonne. On essaie. Costards mal coupés, chemises à mauvais cols et autres nœuds de cravate approximatifs sont ainsi le lot de tous ceux que l’existence a voulu enfermés dans un bureau.
Mais le pire reste bien les pompes. Car la aussi, pour beaucoup, c’est le grand flou. Quand les plus sûrs d’eux optent pour une bottine, les plus hypeux pour une chaussure bateau, et les plus coincés pour un triste mocassin, certains tentent le diable. Et, probablement conseillés par un vendeur de chez André lui-même des plus mal vêtu, finissent par choisir cette sorte de chausse très très longue et très pointue, mais qui se termine quand même par un petit bout carré.
Pourquoi ? Mystère. Après enquête, et sans que l’on sache vraiment à quoi ils se réfèrent, ce modèle évoquerait pour eux un petit côté italien du meilleur effet. Admettons, même si c’est oublier un peu vite que si les ritals sont forts en mode, ils sont aussi l’un des peuples les plus beaufs du monde quand ils s’y mettent. Mais passons.
En plus d’être très inconfortable, ce type de soulier est surtout d’une laideur totale. Autant le dire tout de suite, au risque d’être taxé de mépris social : ce sont des pompes de bledard. De mec qui n’a pas de thune ou pas de goût, au choix. Et si c’est votre cas, ce n’est pas bien grave, mais faites en sorte que cela ne se voit pas!
Certains poussent même l’affront en les portant durant leur temps libre, en mode loisir. Dans ces conditions, on les retrouve généralement associées à un jean mal délavé et lacéré de façon industrielle, ainsi qu’à un t-shirt blanc très serré avec des inscriptions fashion dessus.
Ces chaussures du diable évoquent, pêle-mêle, dans l’imaginaire collectif: un dealer rangé, un mec des pays de l’est, un vendeur bien trop apprêté pour sa fonction, ou encore un physio en surrégime d’une boîte de province. Mais en aucun cas un mec stylé, bien dans ses pompes. Et comment pourrait-ce être le cas, puisque elles ont, au moins, 15 cm de trop ? Si vous galérez, optez donc pour un modèle de chaussures de villes simple, à votre taille, neutres, sobres, qui n’évoquent rien, si ce n’est l’ennui et le sérieux de votre vie. C’est bien plus prudent, et forcement moins laid. Bonne chance!




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.