Après 7 ans à se faire chier avec Benoit, elle n’ a qu’une envie : faire n’importe quoi. Ça tombe bien, vous aussi.

Ah, la vie en couple. Petits plats, câlins, soirées télé, vacances, tout ça est bien mignon.
Mais, même pour nos amies les filles, ça peut finir par user un peu.
Ainsi, faire la fête, baiser avec n’importe qui, découcher, se coller une grosse charge, voilà autant de plaisirs nécessaires à leur épanouissement, mais dont elles se sont volontairement privées depuis des années.
Et c’est bien normal, car quand on est maqué, à priori, on se tient à certaines règles. Pas forcément très marrantes, certes, mais auxquelles on s’astreint puisqu’on les impose à l’autre.
Parlons-en, de l’autre. Passer autant de temps dans le quotidien et le cerveau de quelqu’un, voilà aussi un challenge qu’elles relèvent souvent volontiers, mais qui n’est pas des plus ludique, il faut bien l’avouer.
Ses problèmes, ses névroses, ses défauts, ses crises de jalousie, son manque d’imagination, sa paresse sexuelle, depuis toutes ces années, elle n’en pouvait plus. Alors elle l’a quitté, parce qu’elle avait la tenace et grandissante impression de gâcher sa jeunesse.
Et la voilà, à nouveau lâchée dans le grand monde, seule, libre, avec des envies plein la tête et le corps. Mais forcément un peu perdue.
Et c’est précisément à ce moment-là que vous intervenez.
Car vous, vous le récupérez avec plaisir, ce petit oiseau tombé du nid qui a oublié comment voler de ses propres ailes.
Sortir d’une relation longue durée, c’est grisant. Le monde est ouvert à 360 degrés, tout est permis, et surtout ce qu’on a fantasmé de faire pendant des années sans y être autorisé.
Souvent, ces filles sont dans l’excès.
Elles veulent se prouver qu’elles peuvent encore exciter les mecs, mais ne savent plus trop comment on fait. Alors, elles tisent à mort, dansent comme des salopes sur les tables, en font trop dans le bitchy. Elles ont développé une espèce de dégoût de l’homme qui les pousse à les consommer comme des sextoys, sans lendemain prévu. Génial.
Attention, il faut profiter de cette aubaine, car cet état de déglingue volontaire ne dure jamais bien longtemps. Après trois mauvais coups de bite, elles se rendent vite compte que c’est glauque, et finissent par s’enticher à nouveau, voire pire, à regretter leur ex.
Une des ces trois bites doit être la votre. Pour y parvenir, quelques recettes simples :
-Soyez festif. Faites vous passer pour un mec spontané, toujours motivé pour faire la fête, toujours chaud pour sortir, qui adore les trucs imprévus. Faites la danser.Toute le contraire de son mec, qui ne détestait rien de plus que rater Koh Lantah le vendredi soir.
-Ne lui parlez jamais de son ex. Il y a des chances réelles pour qu’elle le respecte encore, voire qu’elle ait encore des sentiments. Le dénigrer serait un mauvais calcul et pourrait clairement briser l’ambiance.
-N’hésitez pas à l’emmener dans des trucs sexuels un peu déviants, type plan à 3 ou première expérience lesbienne. Dans sa volonté de se désinhiber à tout prix , à flirter avec l’interdit, il y a de fortes chances qu’elle accepte.
-Enfin, ne dormez pas avec elle. Tirez votre coup, et barrez-vous. Au réveil, en gueule de bois ou en redescente, ces filles-là ont la fâcheuse tendance à bader et à être désagréables.

Bonne Chance !




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.