Parfois c’est cool, et même excitant. Mais avec certaines, ca peut devenir carrément gênant. Enquête.

D’abord, tout dépend de l’intimité que l’on a avec cette fille. Cela conditionne quand même pas mal de choses.
Si c’est la dixième fois que vous baisez, ce n’est pas la même que si c’était la première. L’intimité, ainsi qu’un certain sentiment de routine, peuvent autoriser une certaine verve. Mais la première fois, on y va mollo, et c’est bien normal. Par exemple, de notre part, sodomie, tirage de cheveux et autres claques sur les fesses sont généralement proscrits lors d’un premier rapport, d’un commun accord tacite.
A moins de tomber sur une folle du cul, ce qui est plutôt une bonne nouvelle en soi.
Mais ce qui l’est moins, c’est que ce coup d’enfer a souvent envie de parler, de s’exprimer, de vous dire des choses.
Crier, ou gémir, c’est autre chose, c’est naturel, et même nécessaire. Rien de pire qu’une fille silencieuse, sur laquelle on s’épuise pour lui arracher un soupir. Complètement badant, et même assez mal élevé vu les efforts que vous déployez. Pire encore, ces filles transies, paralysées, avec les yeux révulsés et le corps tendu, comme si elle claquaient dans vos bras en silence…
Donc, du bruit oui. Mais du texte, pas forcément. Tout dépend de la teneur de son discours.

– La vulgaire. Son trip, c’est le trash-talking. Elle vous pourrit d’insultes, et attends de vous que vous en fassiez de même. Parfois vexatoire, elle n’hésite pas à être beaucoup trop crue, beaucoup plus que dans la vraie vie d’ailleurs. Les américaines sont comme çà, elles adorent jacter. L’influence du porno, sans doute. La vulgaire, bien qu’assez comique au début, est dérangeante à force. Rentrez dans son jeu, n’hésitez pas à vous lâcher, c’est elle qui a commencé.

– La possédée. Alors que vous faites votre petite affaire, tranquille et sans forcer, elle vous raconte à quel point c’est fou, incroyable, si bon, et bla bla bla….A se demander si elle se fout de votre gueule. La simulation étant plus une légende urbaine qu’autre chose en 2012, elle est probablement en train de kiffer, mais à ce point-là, c’est louche. A croire que c’est la deuxième fois qu’elle baise dans sa vie. Bientôt elle va vous dire qu’elle vous aime, si ça continue. Cette fille est sensible, très sensible, et fait peut-être du théâtre. A vous de voir, ça peut être assez glorifiant mais aussi très chiant.

– La freako. Elle parle à votre sexe comme à une personne à part entière. Elle rit. Elle jouit en anglais. Elle parle d’autre chose. Et parfois même, elle pleure. Autant de comportements déviants inacceptables qui devraient vous pousser à remballer au plus vite.

C’est vrai, celles qui adoptent le bon ton, le bon discours, sont assez rares. Mais par contre, si vous tombez sur une fille qui vous dit des trucs cools et tripants, cela peut vraiment être le pied. Un jeu mental va s’installer entre vous, et dieu sait où il vous mènera, peut-être au paradis.

Bonne chance !




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.