Attention, ça arrive très vite.

Dans la vie il y a encore de bons moments, parfois, heureusement.
Généralement, le début d’une relation amoureuse en fait partie.
On connaît la chanson, et elle est jolie : on baise à volonté et à discrétion, inconsciemment on fait tout pour que l’autre tombe amoureux alors on est cool, et très vite on se surprend à parler avec une drôle de voix d’enfant de cinq ans vaguement geignante sur l’oreiller. Mais pas de complexe à avoir, ça fait du bien de lâcher un peu, on n’est pas des monstres.
Quelqu’un a dit : « il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ». Et il semble bien, en terme rapports physiques, que le roulage de pelle, la galoche, également intitulée french kiss outre atlantique, en soit la meilleure.
Les ados l’utilisent à outrance, chiens fous qu’ils sont.
Les adultes plus du tout.
Et entre les deux, il y a vous. Et votre copine.
Et force est de constater que plus le temps passe, moins vous vient l’envie et même l’idée de lui sucer la poire pendant des heures comme jadis. C’est étrange, mais vous vous emballez de moins en moins, au fil des mois, des années. Assez vite, vous avez cessé de le faire sans raison, pour ne vous y adonner que quand vous baisiez. Et maintenant même là, vous ne le faites plus trop.
Et pourtant votre couple fonctionne et ne montre pas d’autres signes d’essoufflement. Mais la soupe de langue, peu à peu, vous avez lâché l’affaire, dans un consensus implicite.
Qu’en déduire ? Est le signe d’un inévitable essoufflement de la passion physique ? Oui, assurément. Il n’y a qu’à voir les couples de vieux qui ont réussi à rester ensemble pendant 30 ans. Rien que cette prouesse leur procure l’admiration de leurs amis malheureux, mais si en plus ils ont le malheur de se faire un pauvre smack du bout des lèvres, tout le monde s’extasie et trouve ça trop mignon… Comme si la misère était inéluctable, et même admirable quand elle était partagée pendant des piges en dépit du bon sens. Oui, tout ça répond à un processus cruel, rampant et inéxorable. La lassitude. Oui, la répétition tue l’envie.
Galocher toujours la même personne, c’est un peu comme de limer, au bout d’un moment ça va, quoi.
Faites le test : trompez votre meuf.
Vous verrez que si la fille l’accepte, vous l’emballerez comme à vos grandes heures du collège, à l’époque où votre langue s’agitait frénétiquement comme un poisson hors de l’eau dans les bouches des jeunes filles. Et que si elle l’accepte encore, vous voudrez limer le plus longtemps possible, quitte à penser à votre mère s’il le faut pour ne surtout pas écourter ce beau moment.
Une fois ce test effectué, rentrez chez vous, et roulez une belle et longue galoche à votre chérie. Vous verrez qu’elle en sera surprise, et qu’elle pensera probablement que vous avez fait un truc pas bien avant. Fuck.
Pour répondre quand même à la question initialement posée, nous dirions que ce petit manège baveux se ralentit après 12 mois de relation, pour généralement cesser entièrement après 24.
Allez, bonne chance !




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.