On en a tous, dans un dossier secret dans notre ordi. Mais faut-il les détruire ? Les conserver ? Les montrer ?

Ce soir-là, légèrement bourrés, vous vous étiez un peu lâché avec votre copine. Avant de baiser, vous aviez fait quelques photos coquines, voire pour certaines carrément pornos. Naturellement, l’accord consistait à ne jamais montrer ces clichés ou ces vidéos à qui que ce soit. Mais ça c’était avant. C’était quand vous vous aimiez, et que vous vous respectiez, surtout.
Aujourd’hui, tout est bien (ou mal) fini avec cette personne, mais ces documents ultra compromettants, eux, restent bien présents sur votre disque dur. Alors, qu’en faire ?
La solution la plus noble consisterait bien sur à les détruire définitivement, pour que personne ne tombe jamais dessus. Mais ça, c’est presque impossible. Bien sûr, à elle, vous lui avez dit que l’aviez fait, mais en fait, vous ne vous y êtes jamais résolu.
Déjà, parce que vous aimez bien les consulter à l’occasion. En plus d’être potentiellement excitants, ils sont la trace d’une époque où vous pouviez faire tout ce que vous vouliez de cette meuf, et même la prendre en photo avec votre teub dans la bouche. Ils sont les vestiges de votre glorieux passé, comme n’importe quelle photo-souvenir finalement. Et on ne détruit pas ses souvenirs, aussi crapuleux soient-ils.
Faut-il en faire profiter les copains ? Ca, ça dépend de votre personnalité. Certains mecs restent jaloux et possessifs bien après la séparation, et il ne leur viendrait pas à l’idée d’exposer leur ex-copine jambes écartées à une bande de gros dégueulasses qui s’en régalent.
D’autres, au contraire, sont plus sur une logique de trophées, et sont fiers de montrer aux potos le beau gibier qu’ils ont chassé. Question de mentalité, donc, et de respect, probablement. Après, si on décide de laisser un dude se rincer l’œil, il faut lui faire promettre la plus grande discrétion. Parce que s’i l’affaire vient à s’ébruiter et que cela arrive aux oreilles de la fille concernée, il y a fort à parier que cela l’amusera peu. Il reste l’option de s’en foutre, c’est sûr. Mais à priori, la bonne option est d’éventuellement montrer les photos, mais de ne pas les donner. Malgré les demandes insistantes, ne laissez pas votre pote copier ça sur une clef USB « pour plus tard ». Même contre de l’argent. Parce que la, ça devient vraiment trop chien pour elle.
Enfin, les esprits les plus tordus, ou les plus meurtris par une séparation qu’ils n’ont pas souhaité, peuvent envisager une diffusion sur le web. Il existe de nombreux sites spécialisés dans ce qu’on appelle « revenge » dans le jargon du porno sur internet. Mais là, malgré un vrai goût pour ces sites qui sentent bon le réel, on est obligé de déconseiller. Trop dur pour la meuf, quoi qu’elle vous ai fait.
En fait,à vrai dire, sur ce dossier, tout dépend de vous, et de l’importance que vous donnez à ce concept un peu fumeux qu’on apelle la morale…
Et si vraiment vous êtes dans l’impasse, n’hésitez pas à envoyer ces clichés à la rédaction de Jooks, qui se fera un plaisir d’étudier le problème.

Bonne chance !




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.