Alors oui, sur le papier, c’est un truc de beauf un peu fatiguant. Mais dans les faits…

Et bien dans les faits, elle est vraiment mignonne, tout simplement.
Alors ok, elle bosse, elle est occupée, et elle se fait probablement chiner 25 fois par jour. Ça, vous l’avez bien en tête, et c’est d’ailleurs ce qui vous évite généralement de déraper.
Comme tout le monde, vous ne vous privez pas d’une petite blague à l’occasion, éventuellement scabreuse, quand la serveuse est bonne, mais bon.
Sauf que la, elle est vraiment vraiment mignonne, quand même.
Et comme un boloss, vous sentez qu’en plus, vous auriez peut-être moyen. Elle a même ri à une de vos blagues. Pourtant vous n’ignorez pas que c’est son job aussi, d’être aimable et souriante avec le client ? Et que c’est uniquement dans le but de vous gratter un pourliche ?
Mais vous en foutez. Et bien, vous avez raison.
Après tout, les serveuses ne sont pas une race à part de meufs. Loin de là, même. Souvent recrutées pour leur physique avenant, elles font généralement ça pour quelques mois, histoires de faire rentrer du biff. A 90%, ça les saoule à mort d’être la, en train de faire ça.
Elle aussi, elle voudrait boire des coups et se marrer avec ses potes. Et peut-être même assise sur vos genoux, qui sait.
Là, elle charbonne, mais dans quatre heures, ça redeviendra une étudiante ou une chômeuse un peu mignonne et totalement open. Mais vous, dans quatre heures, vous ne serez plus la. Une fois ce constat posé, vous savez qu’il va falloir prendre vos couilles à un moment. On n’y coupera pas. Oubliez tout de suite la mauvaise technique consistant à glisser un mot ou un numéro en partant, c’est un truc de fiottes.
Bon, comment faire ? Elle ne va pas se mettre à flirter ouvertement avec le premier connard venu. Il faut donc être patient, et ne pas lui balancer de grosses allusions devant tout le monde, mais tout en attirant son attention quand même. Attention, c’est un process assez subtil qui ne peut être mené à bien si on est trop alcoolisé.
Et puis bim, à un moment, levez-vous, et « coincez »-la. N’oubliez pas qu’elle est obligée de vous parler, c’est son job. Et alors qu’elle s’attend à ce que vous lui demandiez où sont les toilettes, demandez lui plutôt quand est sa prochaine pause ou même à quelle heure elle termine, ou son prénom, ou peu importe. C’est l’effet de surprise qui compte. Les meufs (et les serveuses n’échappent certainement pas à la règle) adorent les jolies histoires. Les rencontres impromptues. Les coups de foudre inattendus. Et les mecs qui osent. Alors foncez. Au pire vous aurez le droit à un « désolé j’ai pas le temps » un peu sec, mais personne n’en saura jamais rien !
Car il faut être réaliste. Même si tout ceci est très mignon, voir jouable si vous êtes bons, il ne faudrait pas perdre de vue que vous avez quand même, environ, 90% de chances de vous faire envoyer chier.
Bonne chance !




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.