La vie est une jungle. Alors protégez-vous.

Quand votre pote vous a présenté sa nouvelle copine, vous avez été assez surpris.
Pour rester mesuré, on dira que vous l’avez trouvé assez « ingrate », physiquement.
Pourtant, le coquin vous avait habitué à lever du bien plus lourd, d’ordinaire… Oui, vous avez vu défiler entre ses mains une bonne douzaine d’avions de chasse ces dernières années, et voilà qu’il débarque avec ce vieux coucou low cost. Etrange.
Evidemment, vous avez bien pensé à cette légende urbaine qui dirait que le physique importe peu, et qu’on peut tomber amoureux d’une personne laide, si elle parvient à toucher votre âme. Ou si elle est particulièrement brillante. Mais là…vous avez sondé la meuf, et rien dans son discours, attitude ou position sociale ne vous a semblé au dessus du lot. Aucune plus-value particulière, aucune botte secrète que les filles belles ignoreraient.
Et pourtant, il semble enfin heureux, serein, relax, lui le beau gosse, le chineur compulsif devant l’éternel.
En fait, pour être précis, il est peinard.
Ne vous y trompez pas, il sait aussi bien que vous qu’elle est vilaine. Il a baisé assez de bombes pour s’en rendre compte. Mais justement, c’est bien ça la clef. Il est arrivé à un stade où il n’avait plus rien à se prouver en la matière.
Et où il a compris le degré d’exigence et de stress qu’engendre le fait de se taper une belle meuf.
Alors il a fait son petit calcul, le bougre.
Ce qu’il perd en esthétique pure, il le compense largement ailleurs.
Disponible, contente d’être là, amoureuse, sa nouvelle chérie lui apporte une tranquillité d’esprit qui n’a pas de prix.
Il peut enfin se concentrer sur son boulot et ses amis, et sans culpabiliser pour ça.
Car la belle est un fardeau, sur la durée. Elle se fait draguer en permanence, et évidemment parmi tous ces playboys qui la sollicitent, certains sont largement aussi cools, beaux et riches que lui, il le sait très bien. C’est inconfortable de vivre avec ça. La belle sait qu’elle est belle, et comme par magie, n’aime que ce qui est beau comme elle. C’est cher. La belle ne joue pas le jeu, elle vous fera toujours sentir que c’est vous qui avez de la chance d’être là et pas l’inverse…pénible.
Alors voilà, l’ami a fait une croix sur ses vieux rêves en carton et a décidé de se coffrer avec une go normale, regular, basic. Ca fait pas de vagues, ça moufte pas, ça donne tout au pieu, c’est beau.
Et il faut croire qu’il emmerde les cons comme nous.

Pas con.




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.