Comment reconnaître un véritable avion de chasse? Observez bien les chevilles et les poignets des filles, car ils en disent long.

Ray Charles, non-voyant mais gros baiseur, le savait bien. Pour distinguer les filles jolies des boudins, il vérifiait manuellement la largeur de leurs poignets. Il pouvait ainsi déterminer, sans même voir leur visage, quelles gamines sortaient du lot. Et vu les petits paquets que le Ray se ramassait, la méthode semble fonctionner. Il a quand même dû se gourer une fois ou deux. En tout cas,c’est difficilement explicable, mais c’est une réalité physiologique. Attention, les jointures n’ont rien à voir avec le poids de la fille : elles sont juste un indicateur de féminité. Plus poignets et chevilles seront fins, plus la fille sera gracieuse, gracile, racée.En gros, plus elle aura de chances d’être un petit colis comme on les aime.
Mais que les choses soient claires: celles qui ont des poteaux ne sont pas forcément à jeter à la poubelle, loin de là. C’est juste qu’elles n’appartiennent pas au haut du panier, qu’elles risquent de mal vieillir, par exemple.
Elles vont probablement s’empater, forcir. D’ailleurs, la nuque et le cou sont aussi de bons indicateurs de baisabilité concernant une fille toute habillée. S’ils sont fins, c’est bien. Sinon, et bien la nature est cruelle, mais il n‘y a pas vraiment de solution. Aucun régime ni opération ne pourront y changer quoi que ce soit. Un peu comme un homme qui a un petit sexe. C’est triste, mais il va falloir faire avec.




© Copyright 2012 JOOKS.
All rights reserved.