ENFIN: UN SWEAT POUR LES CANARDS DE LA ST VALENTIN

Soumis, mais lucide.

Ce n’est jamais drôle de perdre un ami. Surtout quand il n’est pas mort.
A la base le gars était réglo, pourtant. Il avait une vie sentimentale normale, ponctuée comme tout le monde d’histoires minables, et d’autres plus sympas.
Mais jamais encore, il n’avait semblé renoncer à sa liberté ni à sa dignité.
Hélas, ça a totalement dérapé quand il a rencontré cette meuf.
Pour des raisons qui lui sont propres, le mec a eu l’impression d’avoir décroché le pompon. La timbale. Souvent c’est vrai, la go est effectivement la plus bonne ou la plus smart qu’il ait jamais attrapé. Alors monsieur a décidé de se donner les moyens de la garder, de faire en sorte qu’elle ne se barre pas. En gros il est tombé amoureux, quoi. Et ça l’a fait complètement dévisser. Le con.
A compter de ce jour-là, on ne l’a plus vraiment reconnu parmi ses amis. Souvent, quand son téléphone sonne et que c’est elle qui l’appelle, le gars change de gueule. D’un coup, il redevient étrangement sérieux. A noter qu’il change de ton aussi, pour lui répondre. Il adopte une sorte de drôle de voix d’enfant assez dérangeante.
Très vite aussi, il a commencé à adapter son emploi du temps et ses tranches de loisirs à ceux de sa meuf. Où plutôt à ses désirs. Le bonhomme s’est mis à rater des matchs importants pour des raisons aussi fallacieuses que : « C’est nos 6 mois avec Margaux » ou « C’est mort, c’est la St Valentin ». Putain.
Pareil pour les vacances. Le gars ne fait plus ce qu’il veut, il faut qu’il demande à Margaux.
Ah aussi, le mec se pointe désormais régulièrement avec elle, comme ça sans prévenir. Comme si c’était normal, logique qu’elle soit là. Ah. Mais à bien y réfléchir, elle est tout le temps là,en fait : en son absence, le gars ne lâche jamais son téléphone du regard.
Et évidemment, pas moyen de faire une remarque. On marche sur des œufs quand on évoque la question, c’est le moins qu’on puisse dire. Monsieur est hautement susceptible, tendance parano sur la question, et se fâche tout rouge si on s’avise de critiquer son fonctionnement de couple. Ah ça, on peut dire que vous découvrez de nouvelles facettes de la personnalité de votre ami.
Hélas, tout ça est diablement classique et s’explique facilement.
L’amour lui a fait perdre une aiguille, tout simplement.

Mais pour une fois, soyez tolérant. Oui, il s’est pris une disquette. Oui, c’est un boloss. Mais ça ne durera pas: il finira par bien se séparer ou divorcer un jour, soyez-en sûr, et redeviendra le chien de la casse aigri que vous fréquentiez jadis.

En attendant, pourquoi ne pas traiter cette histoire par la dérision et l’humour? Et lui signifier que s’il est devenu le chien-chien à sa mémère, il n’en reste pas moins un copain ?  Dans cette optique, Jooks et la très bonne marque Faguo ont concocté un sweat-shirt d’inspiration crypto-humoristique, sur le fameux principe de la « collab ». Et en plus, idée qui vaut ce qu’elle vaut, il y a une petit texte inédit adressé à votre ami le canard, sur l’étiquette de lavage de la belle pièce. Fun !

Allez les gars, faites pas les pinces.

EMBALLÉ, JE SUIS PRIS D’UNE ENVIE D’ACHAT COMPULSIF: JE CLIQUE ICI